Grand reportage - La paix est-elle possible dans l’est de l’Ukraine?

L’avenir de l’est de l’Ukraine continue d’opposer la Russie à la France et l’Allemagne. Dans cette région déchirée par la guerre depuis 2014, des combats se poursuivent tout au long ou presque de la ligne de front. Toutefois, des premières zones ont été démilitarisées récemment.Pour les civils, les conditions s’améliorent aux points de passage, et certains se prennent à espérer une paix prochaine.

2019-12-06 21:10:13 Lire l'article

Grand reportage - Cité Gagarine, nouveau départ pour la banlieue rouge

Une page se tourne pour la cité Gagarine, un ensemble d’immeubles construit au début des années 60 à Ivry-sur-Seine près de Paris. Elle avait été inaugurée par le célèbre cosmonaute soviétique, premier homme dans l’espace. Une cité devenue symbole de ce qu’on appelle la banlieue rouge, Ivry étant un des fiefs historiques du parti communiste français. Un symbole aussi de la crise et de la désindustrialisation. Près de 60 ans plus tard, vient de débuter la démolition de cette barre en briques rouges de 13 étages. Elle doit laisser la place à un éco-quartier où les anciens habitants issus de milieux modestes ne trouveront pas tous leur place. Une destruction vécue par certains comme la fin d’un monde. « Cité Gagarine, nouveau départ pour la banlieue rouge », un Grand reportage signé Bruno Faure. Pour aller plus loin :- Gagarine, court-métrage de Jérémy Trouilh et Fanny Liatard (Caporal Films 2015)- Banlieue Rouge, chanson de Renaud (1981)- Le clip de PNL Deux Frères a été tourné dans la cité Gagarine (2019).

2019-11-01 23:23:57 Lire l'article

Grand reportage - Au Pérou, le combat d'une vallée contre la mine

Au Pérou, l’industrie minière est non seulement la principale activité économique, mais c’est aussi la principale source de conflits. L’un des conflits miniers majeurs, c’est celui de la vallée de Tambo, située à 1.000 km au sud de Lima, la capitale péruvienne. Depuis 2009, les habitants de la vallée luttent contre un projet de mine de cuivre à ciel ouvert. Certains au péril de leur vie. Au Pérou, le combat d’une vallée contre la mine, c’est un Grand reportage de Wyloën Munhoz-Boillot.

2019-10-29 19:58:13 Lire l'article

Grand reportage - Marawi: une crise oubliée

Il y a deux ans, au terme d’une longue bataille contre des islamistes qui avaient prêté allégeance au groupe État Islamique, l’armée des Philippines libérait Marawi, la plus grande ville musulmane de l’archipel à majorité catholique. Les groupes jihadistes avait choisi cette ville pour y implanter leur futur califat en Asie. Ce conflit inédit aux Philippines, avait fait près de 1 000 morts et plus de 350 000 déplacés. Aujourd’hui, une grande partie de la ville est en ruines et près de 70 000 personnes vivent toujours dans des abris de fortune. La reconstruction s’éternise et des dizaines de milliers de déplacés vivent dans l’attente, entre colère et crainte d’une résurgence de l’EI.

2019-12-10 20:40:52 Lire l'article

Grand reportage - Tuberculose en Inde, la lutte contre un fléau oublié

Ces 9 et 10 octobre 2019, se tient à Lyon une importante conférence internationale du Fonds mondial contre le paludisme, le sida et la tuberculose, où les chefs d’États et de gouvernements doivent s’engager à augmenter le financement de la lutte contre ces trois maladies. L’une d’entre elles est généralement oubliée: c’est la tuberculose. Elle est perçue dans les pays occidentaux comme un mal d’un autre temps, et pourtant, la tuberculose est depuis trois ans la maladie infectieuse la plus meurtrière du monde, devant le sida : 10 millions de personnes sont infectées chaque année dans le monde, et 1 600 000 en meurent. Un pays est particulièrement dévasté par ce fléau : c’est l’Inde. Il compte 1/4 des cas de tuberculose dans le monde. Les autorités sont lancées dans une course infernale pour réduire son impact et lutter contre une forme encore plus dangereuse de tuberculose : celle qui résiste aux antibiotiques traditionnels. Par chance, de nouveaux médicaments viennent de voir le jour et les associations se battent pour que les patients les obtiennent avant de mourir.Tuberculose en Inde : la lutte contre un fléau oublié, c’est un Grand reportage de Sébastien Farcis. ►Ce reportage a été financé par le Centre européen de journalisme (EJC) via son programme de bourse dédiée à la santé mondiale Global Health Journalism GrantProgramme for France.

2019-10-07 20:03:00 Lire l'article

Grand reportage - Taïwan: la démocratie à l’épreuve de la Chine

« Soutien à Hongkong », scandent les jeunes Taïwanais. Et pour cause. Taïwan est le dernier territoire démocratique du monde chinois, mais reste revendiqué par la Chine. Dans quelques jours, les Taïwanais éliront leur président et un nouveau Parlement. La pression de Pékin contribue à diviser les deux principaux camps politiques.«Taïwan: la démocratie à l’épreuve de la Chine», un Grand reportage d’Adrien Simorre.

2020-01-06 18:05:33 Lire l'article

Grand reportage - Comment cohabiter avec le loup? Dans les Hautes-Alpes, les bergers cherchent des solutions

Le loup est réapparu en France au début des années 1990, après avoir totalement disparu pendant soixante ans. Aujourd’hui, il est désigné l’ennemi public numéro un par certains éleveurs de brebis qui manifestent, et parfois de manière virulente, pour leur droit de tirer sur les loups. Or, le loup gris est classé «vulnérable» sur la liste rouge de l'UICN (l’Union internationale de la nature) pour la France métropolitaine, et il est protégé par la loi.Mais d'autres tiennent un discours plus modéré : même si le loup attaque les brebis, il a sa place dans ces contrées. «Comment cohabiter avec le loup ? Dans les Hautes-Alpes, les bergers cherchent des solutions». Un reportage dans les alpages en face de Serre Chevalier.

2019-10-21 17:51:28 Lire l'article

Grand reportage - Guédelon: un authentique château médiéval au XXIème siècle

Le chantier du château fort de Guédelon offre aux visiteurs un saut dans le temps. Sa construction nous ramène au XIIIème siècle en pleine forêt au cœur de la Bourgogne. Depuis maintenant 21 ans, des artisans construisent l’édifice avec les gestes et les techniques employés sous le règne de Philippe Auguste. Ils sont près d'une centaine à participer à ce projet fou. Ouvert au public, le chantier passionne les visiteurs car il reste à ce jour une expérience unique au monde. Le château de Guédelon, un livre d'histoire à ciel ouvert. Authentique château médiéval au XXIème siècle, un Grand reportage de Patricia Lecompte.

2019-12-24 16:29:41 Lire l'article

Grand reportage - Se reconstruire après le cancer du sein

Tout au long du mois, une grande campagne de communication Octobre rose est lancée en France pour sensibiliser les femmes au dépistage du cancer du sein. Pendant la maladie, elles sont accompagnées, très entourées par le milieu médical. Mais une fois les traitements terminés, elles se retrouvent souvent seules. À Amiens, dans le nord de la France, une structure privée, le centre S’time, s’est spécialisé dans l’après cancer.«Se reconstruire après le cancer du sein», un Grand Reportage de Lise Verbeke.

2019-10-28 22:58:19 Lire l'article

Grand reportage - En Afrique du Sud, la danse comme arme de contestation

En Afrique du Sud, la danse est plus qu’un héritage traditionnel ou un divertissement : elle est un outil politique et contestataire, et le mouvement fait partie de la culture de la lutte.  Omniprésente dans les manifestations contre le pouvoir blanc du temps de l’apartheid, la danse a aussi permis à des générations de construire une identité propre aux townships, où les populations noires ont été déplacées, une identité hors des cases que l’on souhaitait leur imposer.Aujourd’hui encore, le geste, la pantomime, le rythme, permettent de faire passer des messages, de se détacher de la culture dominante, et de se réinventer.«En Afrique du Sud, la danse comme arme de contestation», un Grand reportage signé Claire Bargelès. (Rediffusion du 2 octobre 2019).

2019-10-17 21:47:40 Lire l'article

Grand reportage - Roubaix, zéro déchet

Utiliser des emballages pour fabriquer des jouets, ou alors acheter en vrac, composter, fabriquer soi-même ses cosmétiques… il y a de multiples façons d’alléger le contenu de sa poubelle. Réduire les déchets, c’est aussi une voie vers plus d’autonomie, vers des économies budgétaires et la santé. Les habitants de Roubaix, une ville de près de 100 000 habitants dans le nord de la France, l’expérimentent depuis 5 ans : en 2014, la mairie a lancé tout un programme de réduction de déchets qui se construit avec les écoles, les associations, les commerces et les familles. Roubaix, zéro déchet, un Grand reportage de Christine Siebert. 

2019-11-21 18:14:16 Lire l'article

Grand reportage - Guerre commerciale: les fermiers en première ligne

Inondations exceptionnelles, guerre commerciale… les temps sont durs pour les fermiers américains. La dette des exploitants agricoles devrait continuer à grimper cette année, et rien ne permet d’assurer que l’immense marché chinois redevienne rapidement accessible. Pour compenser en partie leurs pertes, la Maison Blanche a octroyé une enveloppe de 28 milliards d’aide aux agriculteurs étalée sur deux ans. La profession a massivement voté pour Donald Trump en 2016, mais certains commencent à s’interroger. Guerre commerciale, les fermiers en première ligne, un Grand reportage dans le Minnesota, de notre correspondante aux États-Unis, Anne Corpet. ►Pour lire le reportage d'Anne Corpet : cliquez ici    

2019-09-26 23:01:58 Lire l'article

Grand reportage - Les Argentins ne voient pas le bout de la crise

Les Argentins votent, ce dimanche 27 octobre 2019, dans un contexte de grave crise économique et sociale, l’une des pires de l’histoire du pays. Depuis près d’un an et demi, l’inflation, la pauvreté et le chômage augmentent en flèche.  Le magazine de la rédaction vous emmène à Mar del Plata, à 400 kilomètres au sud de Buenos Aires, la ville compte le plus haut taux de chômage du pays. «Les Argentins ne voient pas le bout de la crise», un Grand reportage d'Aude Villiers-Moriamé.

2019-10-23 21:50:53 Lire l'article

Grand reportage - Rencontre avec les proches de l'Armée du Liban Sud

En mai 2000, après 22 ans d’occupation, les derniers chars israéliens quittaient le sud du Liban. Dans leur retrait, les soldats de Tsahal emmenaient avec eux près de 7 000 Libanais : des miliciens et leurs familles, membres de l’Armée du Liban Sud, l’ALS, une milice supplétive israélienne.19 ans plus tard, des centaines de familles vivent séparées par une frontière infranchissable. Au Liban, le sort de ces anciens collaborateurs ravive les souffrances de l'occupation. Mais, certains de leurs proches tentent de garder contact. Grand Reportage de Nicolas Feldmann.

2019-09-24 20:47:32 Lire l'article

Grand reportage - Comment la France cherche à faire rêver les Chinois

Ils font désormais partie du paysage des grandes villes européennes, les touristes chinois qui voyagent au pas de course, souvent en groupe. Mal connus, mal compris, ils sont l’objet de certains préjugés mais aussi, depuis quelques années d’un nouvel attrait : ils sont de plus en plus nombreux et toujours très dépensiers, chacun cherche donc à les attirer chez soi. Pays du romantisme et de la passion, la France continue de les charmer, et les professionnels du tourisme s’adaptent à cette nouvelle clientèle aux besoins particuliers.(Rediffusion du 14 juin 2019).

2020-01-01 13:15:52 Lire l'article

Grand reportage - Le recyclage, un secteur d'avenir en Afrique

Avec une croissance économique et démographique soutenue, le continent africain est la région du monde qui connaît la plus forte croissance en matière de déchets. En 2016, l’Afrique subsaharienne en a généré 174 millions de tonnes, majoritairement des déchets organiques. Soit 460 grammes par habitant et par jour.   Mais, la donne pourrait vite s'aggraver selon la Banque mondiale qui estime que le continent devrait produire trois fois plus de déchets d’ici 2050. Reste que la résolution de ce problème environnemental a un fort potentiel économique. Si la filière du recyclage en Afrique est encore majoritairement informelle, elle se formalise peu à peu. Des start-up valorisant les ordures se montent, des entreprises prennent leur envols et des millions d'emplois sont créés. «Le recyclage : un secteur d'avenir en Afrique». Grand Reportage de nos correspondants au Sénégal, en Guinée, au Togo et en Afrique du Sud.    

2019-11-20 21:08:03 Lire l'article

Grand reportage - Lesotho, pionner africain du cannabis

Grand reportage vous emmène aujourd’hui dans l’un des plus petits royaumes d’Afrique, le Lesotho, territoire montagneux enclavé dans l’Afrique du Sud, qui est devenu en 2017, le premier pays africain à légaliser la culture du cannabis médicinal. Le cannabis, c’est presque une tradition. Depuis des siècles, le peuple Sotho fait pousser la marijuana, que l’on appelle localement la « matékoané » en langue Sotho. Le gouvernement en a fait l’un de ses axes de développement. Le Lesotho, pionner africain du cannabis, un Grand reportage de Noé Hochet-Bodin.

2019-09-06 17:54:21 Lire l'article

Grand reportage - Mineurs guinéens, les raisons du départ

Parmi les mineurs non accompagnés qui arrivent en France, les Guinéens sont les plus nombreux. La Guinée-Conakry ne compte pourtant que 12 millions d’habitants et présente une stabilité politique apparente, à l’écart des guerres qui ont ensanglanté dans le passé récent le Mali ou la Côte d’Ivoire. La jeunesse qui s’enfuit raconte pourtant autre chose : persécutions politiques, violences domestiques, abandon social, chômage...Et si leur exil était le symptôme le plus criant d’un profond malaise social et politique ? Pour le savoir, RFI est allé chercher la parole des adolescents eux-mêmes et des personnes qui, en France, les accueillent ou les côtoient.Mineurs guinéens, les raisons du départ, un reportage d’Olivier Favier.

2019-12-19 18:36:43 Lire l'article

Grand reportage - L’interminable errance des migrants de l’Open Arms

Grand reportage est à Lampedusa, nous sommes le 20 août 2019, à 23h, l’odyssée de l’Open Arms est terminée. Après 19 jours d’attente, le navire humanitaire espagnol peut enfin entrer dans le port de la petite île sicilienne. À son bord, il reste 83 migrants sur les 147 secourus lors de trois opérations distinctes. Les mineurs non accompagnés, les femmes enceintes, les personnes malades avaient tous déjà pu descendre. La justice italienne avait autorisé le navire à entrer dans les eaux territoriales, mais le ministre de l'Intérieur, en pleine crise politique, avait entamé un bras-de-fer. C'est un procureur de Sicile qui y met fin. Ce mardi 20 août 2019, il monte à bord, et devant l'urgence de la situation sanitaire, il ordonne le débarquement immédiat et place le navire sous séquestre. L’interminable errance des migrants de l’Open Arms, un reportage de Juliette Gheerbrant, réalisé par Pierre Chaffanjon.

2019-09-10 20:36:36 Lire l'article

Grand reportage - Campagnes françaises : attention désert ! (rediffusion)

Nous allons dans les campagnes françaises. Ces territoires ruraux qui se vident. Les derniers chiffres de recensement (2016) révélés par l'Insee, début janvier 2019, le démontrent. La France connaît un second épisode « d'exode rural ». La quasi-totalité des 15 000 communes rurales ou isolées de France sont rongées par la dévitalisation de leur centre. Le mouvement des « gilets jaunes » a fait rejaillir ce problème. Ils l'ont répété sur les ronds-points, notamment dans les zones rurales : ils ont le sentiment d'être « abandonnés ».  Nous sommes allés dans le département de l'Indre, dans le centre de la France. Ce sentiment d'abandon y est très fort. Que ce soit dans le centre-ville d'Issoudun, sous-préfecture, qui peine à retrouver son dynamisme, dans le village de Paudy où le dernier commerce peut baisser le rideau d'un jour à l'autre, ou dans la petite ville du Blanc où la maternité a récemment fermé malgré une lutte acharnée des habitants pour la sauvegarder. (Rediffusion du 28 février 2019)

2019-09-05 17:48:01 Lire l'article

Grand reportage - Harcèlements, menaces, disparitions: les Ouïghours de France vivent dans la peur

C’est la plus grande incarcération de masse du XXIème siècle : au Xinjiang dans l’extrême ouest de la Chine, près d’un million d’Ouïghours – une minorité turcophone et musulmane – sont détenus dans des camps de rééducation, selon l’ONU. Washington n’hésite plus à appeler ces centres entourés de barbelés des « camps de concentration », et estime que le nombre de détenus pourrait avoisiner les 3 millions. Au nom de la lutte antiterroriste, une véritable purge s’opère au Xinjiang, où la Chine a instauré un système de surveillance totalitaire pour contrôler les Ouïghours. Mais, la répression qui s’abat sur la région ne s’arrête pas aux frontières. Pékin traque la minorité aussi ailleurs dans le monde et jusqu’en France, où près d’un millier de Ouïghours se sont exilés. Harcèlements, menaces, disparitions : les Ouïghours de France vivent dans la peur. Un Grand reportage d’Heike Schmidt.(Rediffusion du 28 mai 2019).

2019-12-30 18:09:45 Lire l'article

Grand reportage - Le Lac Baïkal: expérience pour non-voyants (Rediffusion)

En hommage à notre confrère Toufik Benaichouche qui nous a quittés le 5 décembre 2019, nous vous proposons de redécouvrir ce Grand reportage «Le Lac Baïkal: expérience pour non-voyants», diffusé initialement le 17 avril 2017 à l’antenne et sur rfi.fr. Sous des conditions glaciales par -20 degrés, Toufik Benaichouche, grand reporter à RFI, a suivi en mars 2017, pendant une semaine, en Sibérie un groupe de malvoyants et de malentendants qui ont parcouru une centaine de kilomètres à ski de fond sur le lac Baïkal, entièrement gelé à cette période de l’année.Comment appréhendent-ils les paysages, le relief ?Comment rendent-ils compte de leurs émotions et de leurs sensations ? Comment perçoivent-ils ce défi ? Ces malvoyants, aux parcours étonnants, se retrouvent tous les soirs dans les cabanes typiques de Sibérie, et passent également une nuit entière sous une tente, sur le lac, pour échanger et partager sur cette expérience hors-normes.   La vidéo   → Disparition de Toufik Benaichouche: RFI perd une de ses grandes voix → Disparition de Toufik Benaichouche: ses amis et collègues lui rendent hommage

2019-12-06 12:58:58 Lire l'article

Grand reportage - Le drone Reaper: une révolution dans le renseignement aérien tricolore

La montée en puissance de l'escadron de drones 1/33 Belfort et de son appareil le Reaper a justifié la récente création d'une escadre dite de surveillance, de reconnaissance et d'attaque, sur la base aérienne de Cognac dans le sud-ouest de la France. RFI a pu pénétrer dans l'une des stations de pilotage et d'exploitation du drone Reaper. Plus gros drone des forces aériennes françaises, il est exploité quotidiennement au Sahel pour lutter contre les groupes terroristes. Visite guidée avec les aviateurs les plus régulièrement en mission avec les forces françaises. Le drone Reaper : une révolution dans le renseignement aérien tricolore, c'est un Grand reportage de Franck Alexandre.

2019-09-09 15:13:02 Lire l'article

Grand reportage - Kinshasa: des rivières de déchets

En République démocratique du Congo, la capitale fait face à de graves problèmes d’assainissement. Le nouveau gouverneur Gentiny Ngobila a lancé Kin Bopeto, Kinshasa Propre, mais les défis financiers, matériels et humains sont énormes. Diaporama

2019-11-15 23:57:07 Lire l'article

Grand reportage - Le drone Reaper: une révolution dans le renseignement aérien tricolore

La montée en puissance de l'escadron de drones 1/33 Belfort et de son appareil le Reaper a justifié la récente création d'une escadre dite de surveillance, de reconnaissance et d'attaque, sur la base aérienne de Cognac dans le sud-ouest de la France. RFI a pu pénétrer dans l'une des stations de pilotage et d'exploitation du drone Reaper. Plus gros drone des forces aériennes françaises, il est exploité quotidiennement au Sahel pour lutter contre les groupes terroristes. Visite guidée avec les aviateurs les plus régulièrement en mission avec les forces françaises. Le drone Reaper : une révolution dans le renseignement aérien tricolore, c'est un Grand reportage de Franck Alexandre. (Rediffusion du 10 septembre 2019).

2019-12-12 18:46:35 Lire l'article

Grand reportage - La Californie sous les eaux

Fin septembre le GIEC rendait un rapport alarmant de 900 pages sur la montée des océans et ses conséquences dramatiques pour l’humanité. Selon le groupe d’experts climat de l’ONU le niveau des mers pourrait augmenter de 1,10 mètre d’ici 2100. Toutes les régions côtières du monde sont touchées...mais certaines ont plus de moyens que d’autres pour s’y préparer. C’est le cas de la Californie qui table sur une hausse extrême de 3 mètres du niveau de la mer. À coup de digues, l’État de la côte ouest des États-Unis tente actuellement de se barricader contre la montée des eaux. Mais les autorités californiennes veulent aller plus loin et préconisent un repli des constructions, maisons et infrastructures vers l’intérieur des terres.

2019-11-25 18:13:45 Lire l'article

Grand reportage - Sauvez la forêt, abandonnez la coca

En Bolivie, il y a les Andes et l’Amazonie. Plus de la moitié du territoire est couvert par le bassin amazonien. Des forêts tropicales que l’on a vues brûler, ces dernières semaines. Mais, les incendies ne sont pas le plus grand danger que courent les forêts boliviennes. Le pays fait partie des 10 nations aux taux de déforestation les plus élevés au monde, avec environ 300 000 hectares de forêt détruits par an. Les premiers responsables : l’élevage bovin et la culture du soja. Vient ensuite la petite agriculture. Et en Bolivie, on plante notamment de la coca ! Un arbuste qui produit une feuille très prisée pour des usages traditionnels, comme la mastication, mais aussi pour la fabrication de la cocaïne. La coca a atteint une valeur de production de plus de 400 millions de dollars dans le pays. Alors, dans certaines régions, cette plante est quasiment devenue une monoculture, rasant ainsi des milliers d’hectares de forêt. Comment lutter contre ce fléau, y a t-il des solutions pour que la coca ne soit pas aussi prédatrice ? Ce sont quelques-unes des questions qui se posent dans le pays. «Sauvez la forêt, abandonnez la coca», un Grand reportage d’Alice Campaignolle, réalisé grâce au Pulitzer Center On Crisis Reporting. 

2019-11-04 21:20:11 Lire l'article

Grand reportage - En Thaïlande, les moines et la jeunesse à l’assaut du plastique

La Thaïlande, pays de taille modeste, avec 65 millions d’habitants, est pourtant le 5ème pollueur mondial des océans. Les Thaïlandais utilisent en moyenne 8 sacs plastique par jour et par personne. En plus, depuis que la Chine a interdit, en 2018, l’importation des déchets plastiques en provenance d’Europe et d’Amérique, des tonnes de poubelles sont arrivées dans la région. Aux portes des villes, des décharges monstres débordent. La faune marine se meurt. En réaction, un mouvement citoyen anti-plastique est en train d’émerger dans le pays. En première ligne de ce mouvement, on trouve la jeunesse et les moines bouddhistes. Pour ces derniers, la protection de l’environnement est aussi un devoir religieux.

2019-10-09 19:02:31 Lire l'article

Grand reportage - Guédelon: un authentique château médiéval au XXIème siècle

Le chantier du château fort de Guédelon offre aux visiteurs un saut dans le temps. Sa construction nous ramène au XIIIème siècle en pleine forêt au cœur de la Bourgogne. Depuis maintenant 21 ans, des artisans construisent l’édifice avec les gestes et les techniques employés sous le règne de Philippe Auguste. Ils sont près d'une centaine à participer à ce projet fou. Ouvert au public, le chantier passionne les visiteurs car il reste à ce jour une expérience unique au monde. Le château de Guédelon, un livre d'histoire à ciel ouvert. Authentique château médiéval au XXIème siècle, un Grand reportage de Patricia Lecompte.

2019-09-11 21:31:03 Lire l'article

Grand reportage - Liban: les raisons de la colère

Depuis près d’un mois, le Liban est en pleine révolution. Le 17 octobre 2019, la population descend dans la rue pour protester contre le projet du gouvernement de taxer l’application WhatsApp, un nouvel impôt jugé insupportable dans un contexte économique très difficile. La taxe est abandonnée, mais les manifestants continuent d’occuper la rue pour réclamer le départ d’une classe politique jugée incompétente et corrompue. Le 29 octobre 2019, le Premier ministre Saad Hariri démissionne, mais cela ne suffit pas. Les Libanais continuent de se mobiliser, alors que la nomination d’un nouveau gouvernement se fait attendre. Un Grand reportage de Murielle Paradon, réalisation Jérémie Besset.

2019-11-14 22:35:10 Lire l'article

Grand reportage - La Bosnie-Herzégovine, une voie sans issue pour les réfugiés

Plus de 5 000 exilés se massent toujours dans le canton d'Una Sana, au nord-ouest de la Bosnie-Herzégovine, malgré la fermeture le 10 décembre 2019 de l’indigne camp de Vucjak. Tous espèrent gagner l’Union européenne toute proche, mais la frontière de la Croatie est plus que jamais cadenassée, et la situation frôle toujours la catastrophe humanitaire. « Bosnie-Herzégovine : une voie sans issue pour les réfugiés », un grand reportage signé Jean-Arnault Dérens et Simon Rico.

2019-12-18 19:29:43 Lire l'article

Grand reportage - Chambord: les 500 ans du plus grand château de la Renaissance

C’est le plus vaste Château du Val de Loire. Et le rêve d’un roi, François 1er, qui en ordonne la construction en 1519.Symbole de puissance royale, et emblème de la Renaissance en France, Chambord fête ses 500 ans. Au programme, une exposition, de nouveaux décors, des illuminations, un colloque de l’Unesco, ou encore la mise en vente des premières bouteilles du vin de Chambord. Des projets à foison, pour faire vivre ce patrimoine. Perdu au milieu de la forêt, le château attire désormais plus d’un million de visiteurs par an. Sarah Tisseyre nous emmène le visiter.(Rediffusion du 10 juin 2019).

2019-10-03 23:07:51 Lire l'article

Grand reportage - 30 ans après, le passé têtu de la RDA

30 ans de la chute du Mur, après ce 9 novembre 1989 qui a surpris par sa rapidité. Très vite, c’est l’effondrement du régime et en quelques mois, deux Allemagnes qui n’en font plus qu’une. L’euphorie est pourtant de courte durée à l’Est, et parfois la déception, voire le ressentiment a fini par s’installer et perdurer. L’ex-RDA est sous les projecteurs, auscultée…

2019-11-07 23:47:04 Lire l'article

Grand reportage - Guyane: une escale protégée pour les tortues marines

Manger les tortues marines et en particulier la tortue-luth, aujourd’hui, c’est interdit.La tortue-luth fréquente tous les océans de la planète, mais sa survie est gravement menacée par le braconnage, les filets de pêche, la pollution et l'urbanisation du littoral. Elle figure sur la liste de l'UICN des espèces en voie de disparition. Mais en Guyane française, le Plan de Restauration Tortues Marines élaboré à partir de 2007, puis le Plan National d’Action Tortues Marines à partir de 2014, ont permis de voir les grandes et majestueuses tortues revenir pondre sur les plages de Guyane.Les pêcheurs ne mangent donc plus de tortues, bien au contraire, ils sont devenus des acteurs importants de leur protection. «Guyane: une escale protégée pour les tortues marines», un Grand reportage d’Agnès Rougier, réalisé par Pierre Chaffanjon.

2019-09-12 21:07:47 Lire l'article

Grand reportage - Les réfugiés, main-d’œuvre providentielle en Normandie?

Comment gagner sa vie quand on est un ancien demandeur d’asile, qu’on ne parle que mal le français ? La solution vient parfois de région rurale, ainsi la Normandie où de nombreux secteurs peinent à recruter. Il s’agit d’emplois peu payés, souvent saisonniers mais, pour ces réfugiés, c’est un premier pied dans le monde du travail. «Les réfugiés, main-d’œuvre providentielle en Normandie ?», un Grand reportage de Lou Garçon.

2019-10-04 22:53:13 Lire l'article

Grand reportage - En Afrique du Sud, la danse comme arme de contestation

En Afrique du Sud, la danse est plus qu’un héritage traditionnel ou un divertissement : elle est un outil politique et contestataire, et le mouvement fait partie de la culture de la lutte.  Omniprésente dans les manifestations contre le pouvoir blanc du temps de l’apartheid, la danse a aussi permis à des générations de construire une identité propre aux townships, où les populations noires ont été déplacées, une identité hors des cases que l’on souhaitait leur imposer.Aujourd’hui encore, le geste, la pantomime, le rythme, permettent de faire passer des messages, de se détacher de la culture dominante, et de se réinventer.«En Afrique du Sud, la danse comme arme de contestation», un Grand reportage signé Claire Bargelès.

2019-12-27 19:45:46 Lire l'article

Grand reportage - Allemagne: des demandeurs d’asile déboutés mais insérés dans la société

Frontalière de la France, la région du Bade Wurtenberg est l’une des plus riches d’Allemagne, et son taux de chômage – autour de 3% en 2019 – l’un des plus bas du pays. Pour faire face à la pénurie de main d’œuvre locale, les entreprises des secteurs en tension – notamment la boulangerie, l’hôtellerie restauration et les services à la personne – emploient des demandeurs d’asile, qui peuvent travailler dès trois mois après l’enregistrement de leur demande. Si la procédure d’asile n’aboutit pas favorablement, un parcours du combattant commence alors pour le débouté, et son employeur. Si les organisations d’employeurs tentent de faire évoluer la situation, ils se heurtent à une législation de l’asile de plus en plus restrictive.

2019-11-27 20:47:21 Lire l'article

Grand reportage - Le Liban s’enfonce dans la crise

Le Liban est agité par une contestation populaire depuis le 17 octobre 2019. Les manifestants crient leur rejet de la classe dirigeante, jugée inefficace et corrompue.Ce mouvement a entraîné la démission du gouvernement et sur fond de blocage politique, le pays s’enfonce dangereusement dans la crise économique et financière…

2019-12-09 17:41:49 Lire l'article

Grand reportage - Sur la piste des derniers Sily

Aujourd’hui, Grand Reportage vous emmène en Guinée forestière. Aux confins du pays, à plus d’un millier de kilomètres de la capitale Conakry, non loin du Libéria et de la Côte d’Ivoire, se trouve la forêt de Ziama, 120 000 hectares de forêt classée reconnue réserve de biosphère par l’Unesco, et qui abrite les derniers spécimens d’éléphants de la région. Le « Sily », comme on le nomme en langue locale, emblème du pays et surnom de son équipe de foot, est aujourd’hui presque disparu. À Conakry, beaucoup pensent qu’il s’agit d’une légende, nos reporters sont donc partis à leur recherche. Ils vous emmènent avec eux « Sur la piste des derniers Sily », c’est un Grand reportage signé Carol Valade et Raphaël Krafft.

2019-10-08 21:19:10 Lire l'article

Grand reportage - Moria, le camp malade de l’Europe

À Moria, sur l’île grecque de Lesbos, près de 14 000 demandeurs d’asile s’entassent dans un espace prévu pour 3 000 personnes. C’est le plus grand camp de réfugiés d’Europe, il est totalement saturé. En cause, le regain de réfugiés en provenance de Turquie par la mer, depuis cet été 2019. Le camp est au bord de l’embrasement, un incendie volontaire a tué une femme, en septembre 2019. Moria, le camp malade de l’Europe, c’est un Grand reportage de Joël Bronner.

2019-10-22 19:35:20 Lire l'article

Grand reportage - Défense de l'Amazonie, le combat des guerrières indigènes

Au-delà du drame environnemental, la multiplication des feux en Amazonie menace également la vie des tribus autochtones qui peuplent cette forêt. Depuis son élection, le président brésilien Jair Bolsonaro encourage ouvertement l'exploitation des terres amazoniennes au détriment des droits des indigènes. Un discours qui attise les tensions. Les affrontements entre agriculteurs, orpailleurs et peuples indigènes sont de plus en plus fréquents. Un défenseur de la cause indigène a d’ailleurs été tué, au début du mois de septembre 2019. Face à cette situation, les femmes indigènes tentent elles aussi de s'organiser pour faire entendre leur voix. Direction l'État de Rondonia proche de la frontière bolivienne. « Défense de l'Amazonie, le combat des guerrières indigènes », un Grand reportage d'Oriane Verdier. Réalisation : Ludivine Amado. (Rediffusion)

2020-01-02 18:37:42 Lire l'article

Grand reportage - Syriens de Gaziantep, la peur du lendemain

« Source de Paix », c’est la nouvelle guerre d’Erdogan lancée, le 9 octobre 2019, dans le nord de la Syrie. L’objectif du président turc : chasser les miliciens kurdes de sa frontière sud, et y créer «  une zone de sécurité » pour reloger une partie des 3 600 000 Syriens réfugiés sur son sol. Quelques jours avant l’opération, Nicolas Feldmann était à Gaziantep. La grande ville industrielle du sud de la Turquie héberge 500 000 Syriens, soit 20% de la population. Ces dernières années, ces déplacés, venus en majorité d’Alep, ont construit une nouvelle vie, participé à l’économie locale, mais sur fond de difficultés économiques en Turquie et de tensions politiques, certains s’inquiètent pour leur avenir. « Cette production a reçu le soutien du Migration Media Award financé par l’UE. Les informations et opinions exprimées dans cette production sont celles de l’auteur(s) et ne reflètent pas nécessairement la position officielle de l’Union européenne. Ni les institutions et organismes de l’Union européenne, ni les personnes agissant en son nom ne peuvent être tenues pour responsables de l’utilisation qui serait faite des informations présentées. »  

2019-10-14 21:05:42 Lire l'article

Grand reportage - Le Soudan du Sud, en attendant la paix

Le Soudan du Sud à la croisée des chemins. Après avoir acquis son indépendance au bout d’un long conflit avec le Soudan, le pays est tombé dans la guerre civile en 2013. Les violences ont fait plus de 400 000 morts. Un accord de paix a été signé en septembre 2018, entre le président Salva Kiir et les groupes armés, notamment celui du chef rebelle Riek Machar. Mais, l’application du texte accuse un important retard. On attend désormais un gouvernement pour février 2020. En attendant, le pays retient son souffle et la population vit dans la crainte d’un retour de la guerre. Le Soudan du Sud, en attendant la paix, un Grand Reportage de Sébastien Németh.

2019-12-11 22:12:21 Lire l'article

Grand reportage - Ouzbékistan: la liberté sous conditions

Plus de trois ans se sont écoulés depuis la mort d’Islam Karimov, l’homme qui a dirigé l’Ouzbékistan d’une main de fer, durant un quart de siècle. Depuis sa disparition, les nouvelles autorités du pays d’Asie centrale affichent une volonté de réforme et d’ouverture politique. Mais, trois ans plus tard, ces réformes ont un goût d’inachevé… pour l’opposition qui reste muselée et qui dénonce une ouverture factice.«Ouzbékistan, la liberté sous conditions », c’est un Grand Reportage de Daniel Vallot. Réalisation : Pierre Chaffanjon.

2020-01-08 22:01:47 Lire l'article

Grand reportage - Chambord: les 500 ans du plus grand château de la Renaissance

C’est le plus vaste Château du Val de Loire. Et le rêve d’un roi, François 1er, qui en ordonne la construction en 1519.Symbole de puissance royale, et emblème de la Renaissance en France, Chambord fête ses 500 ans. Au programme, une exposition, de nouveaux décors, des illuminations, un colloque de l’Unesco, ou encore la mise en vente des premières bouteilles du vin de Chambord. Des projets à foison, pour faire vivre ce patrimoine. Perdu au milieu de la forêt, le château attire désormais plus d’un million de visiteurs par an. Sarah Tisseyre nous emmène le visiter. (Rediffusion)

2019-12-23 15:14:19 Lire l'article

Grand reportage - En Pologne, une campagne aux couleurs arc-en-ciel

Grand Reportage vous emmène en Pologne. Pays aux 30 millions d'électeurs qui s’apprêtent à voter dimanche, le 13 octobre 2019, pour renouveler leur Parlement. Le parti PiS, Droit et Justice, au pouvoir depuis 2015, part largement favori. Ces ultra-conservateurs dominent la campagne électorale. Comme il y a quatre ans (2015), ils promettent de généreux programmes sociaux. Ils ont aussi imposé un des thèmes majeurs de cette campagne : la défense de la famille traditionnelle. Un homme, une femme, des enfants, face à ce qu’ils appellent « l’idéologie LGBT ». La communauté lesbienne, gay, bi et trans est attaquée de toutes parts depuis plusieurs mois. Par l’Église catholique, très influente en Pologne. Par les nationalistes, qui insultent les participants aux marches des fiertés. Et donc par le PiS au pouvoir.Un Grand Reportage de Thomas Giraudeau.

2019-10-10 22:40:59 Lire l'article

Grand reportage - Finlande: le sauna dans la peau

Le magazine de la rédaction vous plonge aujourd’hui dans un bain de vapeur. Du banya russe au temazcal pré-hispanique en passant par le hammam turc, c’est en Finlande qu’il s’est le plus imposé. Le pays compterait 3 millions de saunas, soit plus que de voitures sur ses routes. 99 % des habitants y vont au moins une fois par semaine, souvent le samedi pour se remettre d’un effort physique ou d’un emploi du temps stressant. Le sauna continue de jouer un rôle dans l’économie, et même dans la diplomatie finlandaise. «Finlande: le sauna dans la peau», un Grand reportage de Frédéric Faux.

2020-01-03 18:35:36 Lire l'article

Grand reportage - RDC: le fléau de l'avortement clandestin

En RDC, l’avortement clandestin fait des ravages. C’est même l’une des trois principales causes de mortalité maternelle dans le pays. En théorie, depuis 2018, l'accès à l’IVG s’est assoupli. Mais la réalité est tout autre. Un Grand reportage de Florence Morice.

2019-10-02 19:29:22 Lire l'article

Grand reportage - Le nord de la Birmanie face au fléau de la drogue

RFI vous emmène dans le nord de la Birmanie, une région confrontée au problème de la drogue… Le pays est le 2ème producteur au monde d’opium, après l’Afghanistan, et surtout l’un des plus gros producteurs de méthamphétamines. Dans l’État Kachin, une région frontalière avec la Chine, où les combats ont repris en 2011 entre l’armée birmane et les rébellions ethniques, la consommation de drogue y est extrêmement élevée. Un véritable défi sanitaire, en raison du développement des épidémies comme le VIH, et à cause d’un accès aux soins difficile. Tout cela dans un pays où les usagers de drogue sont très fortement stigmatisés, où la politique très répressive criminalise les petits consommateurs. Le nord de la Birmanie face au fléau de la drogue, c’est un Grand reportage de Sarah Bakaloglou.  (Rediffusion du 30 mai 2019)

2020-01-17 00:04:26 Lire l'article

Grand reportage - Guyane: une escale protégée pour les tortues marines (rediffusion)

Manger les tortues marines et en particulier la tortue-luth, aujourd’hui, c’est interdit.La tortue-luth fréquente tous les océans de la planète, mais sa survie est gravement menacée par le braconnage, les filets de pêche, la pollution et l'urbanisation du littoral. Elle figure sur la liste de l'UICN des espèces en voie de disparition. Mais en Guyane française, le Plan de Restauration Tortues Marines élaboré à partir de 2007, puis le Plan National d’Action Tortues Marines à partir de 2014, ont permis de voir les grandes et majestueuses tortues revenir pondre sur les plages de Guyane.Les pêcheurs ne mangent donc plus de tortues, bien au contraire, ils sont devenus des acteurs importants de leur protection. «Guyane: une escale protégée pour les tortues marines», un Grand reportage d’Agnès Rougier, réalisé par Pierre Chaffanjon.

2019-12-25 16:27:37 Lire l'article

Grand reportage - Hong Kong, jeunesse rebelle

Les manifestants ont fait plier Carrie Lam. La Première ministre de Hong Kong a retiré le projet de loi qui a attisé la colère des manifestants depuis trois mois. Un texte qui aurait permis l’extradition de suspects vers la Chine continentale. Mais ce geste suffira-t-il à calmer la colère des jeunes ? Car leurs revendications se sont élargies à mesure que les violences policières s’abattaient sur eux. Hong Kong, jeunesse rebelle, un grand reportage signé Aabla Jounaïdi.

2019-09-04 18:20:10 Lire l'article

Grand reportage - Réfugiés soudanais en France: exil, intégration et révolution

Au Soudan, le 18 décembre 2018, les manifestants s’emparent des rues de Khartoum. Leur revendication principale : la chute du régime d’Omar El Béchir. Leur mot d’ordre : paix, justice et liberté. 4 mois plus tard, le président-dictateur, à la tête du pays depuis plus de 30 ans, est destitué mais les manifestants ne lâchent rien, ils réclament un gouvernement civil. À 4 500 km de là, la diaspora soudanaise en France, qui a quitté le pays pour l’oppression et la guerre, vit cette révolution avec beaucoup d’espoir, quelques craintes et la douleur d’être loin de l’histoire qui s’écrit. Réfugiés soudanais en France : exil, intégration et révolution.(Rediffusion du 8 mai 2019).

2019-09-19 22:36:21 Lire l'article

Grand reportage - Afghanistan: l’éducation des femmes menacée

J-2 avant le scrutin présidentiel en Afghanistan. 9,8 millions d’électeurs seront appelés aux urnes pour élire leur futur président. Les femmes sont de plus en plus nombreuses à aller voter. L’éducation des filles reste néanmoins un défi majeur dans ce pays en guerre, depuis près de 4 décennies. Les forces gouvernementales font face aux talibans et au groupe État islamique. Les écoles de filles sont régulièrement prises pour cibles dans le pays, surtout dans les zones reculées.Près de la moitié des jeunes Afghans en âge d’être scolarisés ne le sont pas, dont une majorité de filles.

2019-09-25 21:52:07 Lire l'article

Grand reportage - Déchets sauvages, halte à l’invasion

Les décharges sauvages sont un problème planétaire et la France n’en est pas exempte. Mais, lutter contre ces dépôts illégaux peut mener au drame : l’été 2019, le maire d’une petite ville du sud de la France est mort sous les roues d’une camionnette, dont le conducteur venait déverser ses déchets illégalement, au lieu de les livrer à la déchetterie la plus proche. Alors, comment se débarrasser d’un problème à la fois envahissant et polluant ?   Un océan de déchets Nous sommes dans un méandre de la Seine, la Boucle de Chanteloup, à une trentaine de kilomètres de Paris, et devant nous s’étend un océan de déchets qui ondoie au fil des tas de 2 m de haut : avec 7 000 tonnes des déchets répartis sur plus de 47 Ha, c’est la plus grande des décharges sauvages du territoire français. Ici, c’est le royaume du BTP, secteur démolition ; ces matériaux qui peuvent être dangereux – amiante, solvants… - proviennent en majorité de bâtiments détruits, et les responsables de chantiers n’ont pas jugé bon de les déposer dans une déchetterie officielle. Cette décharge sauvage, née en 2012, a pris une ampleur impressionnante à partir de 2017, et aucune administration des trois villes qui l’entourent : Chanteloup-les-Vignes, Carrières-sous-Poissy et Triel-sur-Seine, n’a réellement agi pour endiguer l’arrivée des déchets.   Une histoire polluante La boucle de Chanteloup – ou Plaine de Chanteloup - est une ancienne zone maraîchère découpée en parcelles où l’agriculture a été rendue possible par l’épandage des égouts de Paris, qui fertilisait les terrains. Mais après 50 ans d’épandage, on s’est rendu compte que la terre était contaminée par des métaux lourds toxiques, en particulier du plomb. En 2000, le préfet des Yvelines a signé un arrêté pour y interdire toute culture à destination de la consommation humaine, mais malgré tout, faute de mise à disposition d’un terrain d’accueil pour les gens du voyage, un bidonville habité par des Roms a perduré sur ces terres polluées jusqu’à son démantèlement en 2017. Pour Alban Bernard, président de l’association Stop Décharges Sauvages, si les dépôts de déchets avaient déjà commencé en 2012, ils ont réellement explosé à partir de 2017.   Fuite des responsabilités Quand on interroge Joël Mancel, le maire de Triel-sur-Seine depuis plus de 15 ans, sur les actions mises en place pour empêcher le développement de cette décharge sauvage, il admet qu’à part l’édiction d’arrêtés de circulation sur la zone, rien n’a été fait, les responsables n’ont pas été poursuivis. Pour justifier l’inaction, le maire invoque la complexité due à la multiplication de petits propriétaires sur la plaine et les réformes administratives successives. De fait, la « communauté d’agglomération des 2 rives de Seine », qui comprenait 12 communes dont Triel-sur-Seine, Chanteloup-les-Vignes et Carrières-sous-Poissy, s’est transformée en 2016, dans la perspective du Grand-Paris et des Jeux olympiques de 2024, en « communauté urbaine Grand-Paris Seine et Oise », GPSEO, avec cette fois 73 communes. Néanmoins, les maires des 3 communes concernées étaient déjà, et sont toujours parties prenantes des différentes administrations.   Des terrains bradés La plaine de Chanteloup est découpée en parcelles qui appartiennent à plus de 200 propriétaires, or l’État propose le rachat des terres au tarif de 3 euros le m², ce qui est très faible. Pour certains membres de l’Association des Propriétaires fonciers et Exploitants Agricoles de la plaine (APEA), laisser les déchets s’accumuler a permis de garder les prix les plus bas possibles. En réponse, le maire de Triel-sur-Seine invoque un tarif fixé au moment où il a été nécessaire de prélever le sable nécessaire à la construction de l’autoroute de Normandie, ce qui remonte aux années 60. Néanmoins, d’après Antony Effroy, conseiller municipal d’opposition à la mairie de Carrières-sous-Poissy et président de l’association Rives-de-Seine-nature-environnement : « une charte agricole a été signée en 2014 entre les propriétaires et la communauté d’agglomérations, dans laquelle celle-ci s’engageait à prendre en charge la signalétique et les accès. Les agriculteurs ont fait confiance, mais on voit que cette mission n’a pas été assurée correctement. » Et considérant que le préfet aurait dû prendre des mesures en raison de la dangerosité des déchets, l’association a engagé une procédure administrative pour « carence fautive de l’État ».   Dans la Plaine, un début de résolution Peut-être la perspective du Grand-Paris et des J.O. est-elle en train de faire bouger les choses. La secrétaire d’État à l’environnement, Brune Poirson, venue visiter les lieux en octobre 2019, a promis une aide de l’État de 800.000 euros pour débuter le déblaiement de l’océan de déchets, à partir de 2020. Mais, les associations parlent d’un coût de plus de 4 millions pour débarrasser intégralement la plaine de Chanteloup. D’après le maire de Triel-sur-Seine, Joël Mancel, il n’y a pas de projet immobilier prévu dans l’immédiat, à part l’extension d’un dépôt des grands magasins Lidl. Mais, on peut facilement imaginer qu’une fois déblayés, ces 47 Ha pourraient exciter la convoitise des promoteurs. À Laigneville, fin des dépôts sauvages À 80 km dans le nord de Paris, le maire de Laigneville, Christophe Dietrich, confronté à d’énormes dépôts sauvages autour de la commune, a pris le problème à bras le corps en commençant, dès son arrivée à la mairie en 2014, des « retours à l’envoyeur ». Pour ce faire, cet ancien policier a mené l’enquête à partir des déchets eux-mêmes, remontant la piste jusqu’aux responsables pour leur livrer leurs propres déchets à domicile. Aujourd’hui, il fait venir les contrevenants à la mairie pour ramasser leurs déchets, ce qui lui permet de les verbaliser. Et constatant que « le déchet appelle le déchet », Christophe Dietrich fait placer de petites caméras de chasse - qui se déclenchent automatiquement quand on passe devant – aux endroits stratégiques, afin qu’aucun nouveau tas de déchets ne débute discrètement en bord de champs. Ces actions semblent porter leurs fruits, puisque depuis le début de l’année, il n’y a eu que deux dépôts sauvages à Laigneville.   Des solutions à grande échelle Il y a en France plus de 180 décharges sauvages, la plupart contiennent des déchets du BTP : alors que les entrepreneurs font payer aux clients le débarras des gravats dans les déchetteries officielles, ils préfèrent déposer leurs déchets dans des endroits discrets. Pour pallier ce phénomène envahissant et polluant, l’État envisage d’une part de créer de nouvelles déchetteries, d’autre part, de les rendre gratuites. Dans la Boucle de Chanteloup comme dans les 179 autres décharges sauvages françaises, quand, enfin, on aura évacué les déchets, on espère vraiment que les mesures seront prises pour que ça ne recommence pas.   ►En savoir plus :- Association Rives de Seine Nature Environnement- Association Stop Décharges sauvages- APEA.

2019-11-18 21:12:11 Lire l'article

Grand reportage - Emmaüs Roya, vers une nouvelle solidarité agricole

Le magazine de la rédaction de RFI vous fait découvrir une expérience originale et même inédite en France. Elle est menée dans les montagnes au-dessus de Nice, près de la frontière italienne, par l’agriculteur Cédric Herrou, connu pour avoir accueilli de nombreux migrants venus notamment d’Afrique. En coopération avec Emmaüs, il leur donne un travail au sein d’une communauté paysanne. Ce projet militant, cultivant solidarité et défense de l’environnement, rencontre un certain succès. Emmaüs Roya, vers une nouvelle solidarité agricole : Grand Reportage signé Bruno Faure.  

2020-01-09 22:43:32 Lire l'article

Grand reportage - Défense de l'Amazonie, le combat des guerrières indigènes

Au-delà du drame environnemental, la multiplication des feux en Amazonie menace également la vie des tribus autochtones qui peuplent cette forêt. Depuis son élection, le président brésilien Jair Bolsonaro encourage ouvertement l'exploitation des terres amazoniennes au détriment des droits des indigènes. Un discours qui attise les tensions. Les affrontements entre agriculteurs, orpailleurs et peuples indigènes sont de plus en plus fréquents. Un défenseur de la cause indigène a d’ailleurs été tué, au début du mois de septembre 2019. Face à cette situation, les femmes indigènes tentent elles aussi de s'organiser pour faire entendre leur voix. Direction l'État de Rondonia proche de la frontière bolivienne. «Défense de l'Amazonie, le combat des guerrières indigènes», un Grand reportage d'Oriane Verdier. Réalisation : Ludivine Amado.

2019-09-13 22:32:58 Lire l'article

Grand reportage - La Roumanie et la Bulgarie, deux pays frontaliers ravagés par la peste porcine africaine

La peste porcine africaine touche de plein fouet la Roumanie et la Bulgarie. Des centaines de milliers de porcs ont été abattus pour essayer d’endiguer le virus. C’est un désastre économique dans ces deux pays, où le cochon est roi. Les pertes financières se chiffrent en centaines de millions d’euros.  Avec le soutien de la Direction générale de l’Agriculture et du Développement rural de la Commission européenne.

2019-12-17 22:58:49 Lire l'article

Grand reportage - PMA: la fin des secrets?

Connaître ses origines, connaître le nom du donneur de gamètes qui a permis sa conception. Ce sera désormais possible pour les futurs enfants nés par PMA, grâce aux nouvelles lois de bioéthique, votées en France.

2019-10-25 22:21:07 Lire l'article

Grand reportage - Semences paysannes, semences industrielles: la graine de discorde

Saviez-vous que les agriculteurs français sont obligés d'acheter, chaque année, des semences inscrites dans un catalogue officiel ? Que ce catalogue est contrôlé par l'industrie semencière, avec la bénédiction de l'État ? Que la commercialisation des semences dites paysannes, élaborées par les paysans eux-mêmes, est interdite ? En moins d'un siècle, 75% de la variété des cultures a disparu, selon les Nations unies... Mais, de la Bretagne aux Pyrénées, de plus en plus d'agriculteurs tentent d'échapper à ce diktat...Semences paysannes, semences industrielles : la graine de discorde. Un Grand reportage de David Baché.

2019-10-30 21:30:59 Lire l'article

Grand reportage - Gambie: pourquoi le journaliste Deyda Hydara a-t-il été assassiné en 2004?

Deux anciens hommes de main de l'ancien président Yahya Jammeh ont avoué avoir tiré sur le journaliste Deyda Hydara. Mais, pour le moment, aucune poursuite judiciaire n'a été engagée contre eux. Les coupables, le commanditaire et le mode opératoire sont désormais connus. Le soir du 16 décembre 2004, le journaliste Deyda Hydara a été pris en chasse par des escadrons de la mort soumis aux ordres de l’ancien dictateur Yahya Jammeh. Ils ont tué le cofondateur du journal The Point, d'au moins trois balles dans le corps. Cet infatigable défenseur de la liberté de la presse était devenu la bête noire du tyran Jammeh. Parmi les quatre assassins, le chef des opérations, Tumbul Tamba, est mort. Sanna Manjang, accusé de très nombreux crimes, est sous le coup d’un mandat d’arrêt pour le meurtre de Deyda Hydara, il a fui le pays en 2017 et il vivrait actuellement en Guinée Bissau. Fin juillet, les deux autres membres de l'expédition punitive ont témoigné devant la Commission vérité, réconciliation et réparations. Ils étaient détenus en prison militaire lors de leur audition. L'un d'eux, Malick Jatta a été libéré début août avec trois autres Junglers, les hommes de main de Yahya Jammeh. Sa libération doit permettre d'encourager d'autres auteurs présumés de crimes à venir dire la vérité, s'est justifié le ministre de la Justice. Pour la famille de Deyda Hydara, cette libération est une trahison. Le 6 décembre, une pétition a été déposée au ministère de la Justice pour demander le retour en détention des Junglers. Depuis quinze ans, le journal The Point affiche cette question « qui a tué Deyda Hydara » ? Aujourd'hui, la famille se demande qui répondra de ce crime ? ► Gambie : « Deyda Hidara restera dans les annales du journalisme »

2019-12-13 22:13:43 Lire l'article

Grand reportage - En Israël, la place de la religion est contestée

C’était une première dans l’histoire d’Israël. Le 29 mai 2019, Benyamin Netanyahu avait échoué à former un gouvernement et fait voter la dissolution de la Knesset, (le Parlement), pourtant élue un mois et demi plus tôt. La crise est née du refus d’un de ses alliés, Avigdor Liberman, d’entrer dans sa majorité : il dénonçait les concessions faites au parti religieux, notamment sur une réforme du service militaire visant à incorporer plus de juifs ultra-orthodoxes. Pour la seconde fois, en cinq mois, les électeurs israéliens votent ce mardi 17 septembre 2019. Et les rapports entre l’État et la religion se sont imposés comme un des thèmes de la campagne.« En Israël, la place de la religion est contestée », c’est un Grand reportage de Guilhem Delteil.

2019-09-16 20:23:04 Lire l'article

Grand reportage - La rue irakienne, unie malgré tout dans la révolte

L'Irak est aujourd'hui secoué par le plus important mouvement de contestation depuis 2003. Deux mois et demi déjà que les manifestants défilent à Bagdad et dans les provinces du Sud pour demander la démission du gouvernement et du Parlement. Deux mois et demi qu'ils réclament une refonte totale du système politique actuel. Mais qui sont ces manifestants ? D'où viennent-ils ? Comment vivent-ils ? Et pourquoi sont-ils prêts aujourd'hui à mourir pour leur pays, disent-ils ? Notre correspondante à Bagdad, Lucile Wassermann, en a suivi trois d'entre eux. Trois Irakiens, au parcours bien opposé, mais que cette contestation a réunis. Un chiite, un sunnite, et une jeune femme qui se dit athée. À eux trois, ils racontent l'Irak d'aujourd'hui et tentent d'écrire celui de demain. «La rue irakienne, unie malgré tout dans la révolte», un Grand Reportage signé Lucile Wassermann.

2019-12-16 22:20:16 Lire l'article

Grand reportage - Tragédie du 28 septembre, trajectoires individuelles

Leur vie a basculé le 28 septembre 2009. C’était il y a 10 ans en Guinée, un matin de fin de saison des pluies, humide et gris. Des milliers de manifestants se retrouvent au stade du même nom à Conakry pour défier la junte militaire dirigée par Moussa Dadis Camara, qui avait un temps juré de rendre le pouvoir aux civils avant de se raviser. Des dizaines de militaires, gendarmes, milices et membres de la garde présidentielle, certains en civil investissent le stade, bouclent les issues et vident leurs chargeurs sur la foule avant de passer à l’arme blanche. 157 personnes sont tuées, 1 400 blessés et 109 femmes violées selon l’ONU. Victimes directes, responsables politiques ou simples témoins… ils racontent cette journée fatidique et ses conséquences sur leurs trajectoires personnelles. Tragédie du 28 septembre, trajectoires individuelles, c’est un Grand reportage de Carol Valade, réalisé par Ewa Piedel.

2019-09-28 00:50:25 Lire l'article

Grand reportage - Mariages précoces, pas question de les interdire

Grand reportage en Jordanie où les mariages précoces sont de plus en plus nombreux. Chaque année, environ 10.000 femmes de moins de 18 ans se marient dans ce petit royaume arabe. En Jordanie, le mariage des mineurs est interdit, mais le juge de la cour de la charia peut délivrer des exceptions. Les autorités ont donc décidé l’an dernier (2019) de l’encadrer un peu, en obligeant les fiancés à suivre une journée de formation. «Mariages précoces, pas question de les interdire», un Grand reportage de Jérôme Boruszewski, à Amman, qui a pu assister à l’une de ces formations.

2020-01-10 21:13:22 Lire l'article

Grand reportage - En Afrique du Sud, la danse comme arme de contestation

En Afrique du Sud, la danse est plus qu’un héritage traditionnel ou un divertissement : elle est un outil politique et contestataire, et le mouvement fait partie de la culture de la lutte.  Omniprésente dans les manifestations contre le pouvoir blanc du temps de l’apartheid, la danse a aussi permis à des générations de construire une identité propre aux townships, où les populations noires ont été déplacées, une identité hors des cases que l’on souhaitait leur imposer.Aujourd’hui encore, le geste, la pantomime, le rythme, permettent de faire passer des messages, de se détacher de la culture dominante, et de se réinventer.«En Afrique du Sud, la danse comme arme de contestation», un Grand reportage signé Claire Bargelès.

2019-10-01 23:14:13 Lire l'article

Grand reportage - Les Polonais de France, 100 ans après la Convention de Varsovie

L’afflux massif des travailleurs polonais en France après la Première Guerre mondiale est un évènement sans précédent dans l’histoire. Les deux pays signent, en 1919, une Convention qui définit les modalités de recrutement, de transport et d’embauche des Polonais. Sur les 500 000 personnes parties entre les deux guerres, 200 000 rejoindront le nord de la France pour travailler notamment dans les mines. Qui étaient ces immigrés ? Comment leurs descendants vivent-ils cet héritage ?  

2019-11-29 23:53:34 Lire l'article

Grand reportage - Violences conjugales au Mexique, un drame invisible

RFI est aujourd’hui au Mexique, à l’écoute de ces femmes victimes de violences dans la rue, dans les transports, au travail, mais aussi et peut être surtout, chez elles. La violence conjugale, 43% des Mexicaines en sont victimes. On compte neuf féminicides par jour dans l’indifférence générale. « Violences conjugales au Mexique, un drame invisible », un grand reportage d’Alix Hardy à Mexico.

2019-09-02 18:43:06 Lire l'article

Grand reportage - La colère monte en Malaisie: «Nous ne sommes pas votre poubelle»

C’est le cri de colère d’une Malaisienne. La décision de la Chine de fermer ses portes aux plastiques étrangers, début 2018, a plongé l’industrie mondiale du recyclage dans le chaos, et l’Asie du Sud-Est croule sous les rebus envoyés par l’Occident. Exemple en Malaisie : Officiellement, 170 usines illégales de recyclage y ont été fermées… mais les contrôles sont laxistes et les mafias locales continuent leur sale business. La colère monte : « Nous ne sommes pas votre poubelle ».  Un Grand reportage signé Heike Schmidt qui a suivi la trace de nos déchets depuis Paris jusqu’en Malaisie.   La vidéo

2019-11-19 22:02:37 Lire l'article

Grand reportage - Les Carpates ukrainiennes à l’épreuve d’un développement économique sauvage

Amazonie, Sibérie, Afrique centrale… cet été 2019 a été désastreux pour les grandes forêts de la planète, dans un contexte d’inquiétudes généralisées sur le changement climatique et ses conséquences. Aux portes de l’Union européenne, en Ukraine de l’Ouest, les forêts se portent aussi mal. Elles souffrent de coupes illégales depuis des années, le bois étant majoritairement destiné à l’exportation vers des États-membres de l’Union européenne. Le nouveau président Volodymyr Zelensky a juré d’y mettre un terme. Mais il a aussi promis de développer le potentiel touristique des montagnes des Carpates, qui pourrait entraîner aussi de sérieuses coupes d’arbres. Cette contradiction apparente est illustrée par un projet très controversé de nouvelle station de ski, dans le massif de Svydovets. Un Grand reportage de Sébastien Gobert.

2019-09-23 20:21:54 Lire l'article

Grand reportage - Élection présidentielle au Sri Lanka: le retour du clan des Rajapakse

Les Sri Lankais élisent leur nouveau président ce samedi 16 novembre 2019. Parmi les 35 candidats, un homme est favori : c’est Gotabhaya Rajapaksa, frère de l’ex-président Mahinda Rajapakse. Ce militaire de carrière était le secrétaire d’État à la Défense pendant la fin de la guerre contre les Tigres tamouls. Un profil qui semble sécurisant, après les attentats du dimanche de Pâques, qui ont fait 259 morts. Mais quand il était au pouvoir, ce clan des Rajapakse a également réprimé la société civile, et aurait fait enlever, voire tuer des militants des droits de l’homme et des journalistes qui critiquaient leur politique autoritaire.Aujourd’hui, nombreux sont ceux qui sont donc terrifiés à l’idée de les voir revenir les Rajapaksé au pouvoir…

2019-11-13 17:33:50 Lire l'article

Grand reportage - Une jeunesse palestinienne en exil

C’est une grande inconnue des statistiques officielles car au Proche-Orient, la démographie, c’est la guerre. Pourtant, l’émigration des jeunes Palestiniens de Gaza, mais aussi de Cisjordanie, s’accélère ces dernières années. Pris en tenaille entre la crise économique et la permanence de l’occupation israélienne, mais aussi la désintégration du mouvement national palestinien, ils sont de plus en plus nombreux à faire le choix de l’exil. Un choix qui n’est jamais anodin. 

2019-11-28 23:33:28 Lire l'article

Grand reportage - Arabie saoudite: un vent de liberté

L'Arabie saoudite à l'heure du changement, de certains changements. Le prince héritier Mohammed ben Salman, qui a pris la destinée de son royaume en main, a lancé toute une série de réformes pour réaliser ce qu'il appelle sa « Vision 2030 ». Certains clament que ce n'est que de la poudre aux yeux pour amadouer l'Occident, mais la vie des Saoudiens en a été, depuis deux ans, profondément modifiée. La « Vision 2030 », grand projet économique du prince Mohammed ben Salman lancé en 2017 a eu pour première conséquence un assouplissement général des règles de vie pour les Saoudiens. La jeunesse saoudienne est la première conquise par ces réformes. De la poudre aux yeux, disent les plus critiques, des réformes pour calmer l’Occident. Pour les Saoudiens, il n’en est rien, ce sont de profonds changements qui bousculent les plus âgés, et ravissent les plus jeunes. ► À lire aussi : Mohammed ben Salman, le prince qui veut transformer l’Arabie saoudite L’année dernière (2019), pour la première année, le gouvernement a organisé les « saisons d’Arabie ». Chaque ville a accueilli, pendant un mois ou plus, une série de concerts, d’événements sportifs, etc. À Riyad, la capitale saoudienne, souvent jugée sévère, les saisons ont commencé début décembre 2019. Le succès a été tel qu’elles ont été prolongées jusqu’à fin janvier 2020. Chaque jour, il faut de la patience pour atteindre les « Riyadh Seasons ». Abdallah, un homme marié est venu assister à un match de boxe : « Je ne suis pas un passionné de boxe, mais ça se passe à côté de chez moi donc je suis venu. Je vais à tout ce que je peux. Mes enfants ont adoré le Cirque du Soleil, et la piste de ski en salle. On attend la prochaine saison avec impatience. » On sent, parmi les visiteurs, un mélange d’incrédulité et d’excitation. La musique, la danse n’étaient tout simplement pas jouées en public, car considérées comme « haram », contraires à la religion. L’assouplissement des règles remet en cause la séparation des sexes et l’autorité du tuteur masculin, deux règles jusque-là absolues en Arabie saoudite. Ainsi, début décembre 2019, la séparation des familles et des jeunes hommes dans les cafés et restaurants a été déclarée non obligatoire. Le choix est laissé à l’établissement en fonction de sa clientèle. L’abbaya, la longue robe noire qui cache le corps n’est plus obligatoire non plus. Bien sûr, elle n’a pas disparu des rues, mais certaines osent l’abbaya négligemment ouverte. Doa Thabit est une jeune femme de Djedda qui se dit conservatrice. Elle a créé sa société, aidée par les nouveaux programmes économiques du gouvernement, mais elle n’a embauché que des femmes et se voile quand elle est à l’extérieur. « Je ne me sens pas à l’aise de travailler dans un environnement mixte et j’ai tellement l’habitude de porter l’abbaya. Je ne conduis pas même si toutes mes amies le font. Mais je suis contente que les choses bougent, surtout pour les plus jeunes. » Le but ultime de cette vision 2030, c’est la diversification de l’économie. Concrètement, il s’agit de remplacer la main-d’œuvre étrangère par des Saoudiens. Sur un peu plus de 11 millions d’actifs, près de 8 millions sont des étrangers. Il s’agit aussi de pousser les femmes à travailler. L’Arabie saoudite affiche les mêmes statistiques que beaucoup de pays arabes. Si les femmes représentent la moitié des effectifs dans l’enseignement supérieur, leur taux d’activité après leur diplôme est très faible. Ces deux dernières années, les métiers de la restauration et du commerce ont vu le nombre de femmes employées augmenter. Avec l’introduction de visas de tourisme en septembre 2019, beaucoup rêvent aussi d’un métier de guide ou d’agent de voyage. D’énormes programmes de formation ont été mis sur pied. Enfin, les femmes n’ont plus l’obligation d’avoir l’autorisation de leur tuteur masculin pour ouvrir leur café ou lancer leur société. Elles sont des milliers à avoir créé leur société, l’année dernière (2019). L’Arabie saoudite n’est plus figée, elle bouge. Une patronne de café parle de réveil, « une énergie folle flotte dans l’air. » ► À lire aussi : Le food truck, une affaire de femmes en Arabie saoudite

2020-01-07 21:10:35 Lire l'article

Grand reportage - Dans l’ouest de la Birmanie, le soutien à la rébellion grandit

«On a perdu beaucoup de nos droits en tant que citoyens. Nous sommes dans le noir. Il y a trois semaines des tirs d'artillerie ont touché une famille qui était en train de dîner et à cause des coupures d'internet, personne ne l'a su immédiatement. Le gouvernement veut couvrir cela». Grand Reportage vous emmène aujourd'hui en Birmanie, un pays miné par de nombreux conflits ethniques. Après la répression contre les Rohingyas, l'ouest du pays connaît d'autres combats entre l'armée birmane et la rébellion de l'Arakan Army, cette guérilla réclame davantage d'autonomie pour la population arakanaise bouddhiste qui se sent discriminée par le pouvoir central, une région très difficile d'accès aux étrangers. «Dans l’ouest de la Birmanie, le soutien à la rébellion grandit», un Grand reportage de Sarah Bakaloglou.  

2019-11-05 20:11:14 Lire l'article

Grand reportage - L’impunité derrière l’amnistie des anciens talibans

Comment faire la paix en Afghanistan ? C’est une question majeure dans ce pays déchiré par près de 40 ans de guerre. La semaine dernière, le président américain a annoncé que les pourparlers avaient repris entre les États-Unis et les talibans après que Donald Trump a suspendu les négociations en septembre 2019, mettant fin à plus de 10 mois de discussions à Doha au Qatar. Retour donc à la table des discussions entre Américains et talibans, sans les autorités afghanes, pour négocier une sortie du conflit et envisager un processus de paix. Au niveau local, des initiatives existent déjà depuis 2001, année de l’intervention des États-Unis en Afghanistan, et qui a mis fin au régime Taliban. Des anciens insurgés peuvent déposer les armes et réintégrer la vie civile en échange d’une amnistie. Une réalité insupportable pour nombre de proches de victimes d’attentats. Afghanistan. L’impunité derrière l’amnistie des anciens talibans. C’est un Grand reportage de Sonia Ghezali, réalisé par Pierre Chaffanjon.

2019-12-03 21:54:23 Lire l'article

Grand reportage - «Un monde meilleur», modèle catholique de l’intégration des migrants en Italie

Les sondages en témoignent, les Italiens restent favorables à l’accueil des migrants et les organisations catholiques jouent un rôle crucial. Exemple avec ce centre de demandeurs d'asile, Un monde meilleur, où la coopérative Auxilium se bat pour leur insertion dans la société italienne. « Un monde meilleur » ou le modèle catholique de l’intégration des migrants, c’est un Grand reportage de Juliette Gheerbrant.

2019-10-11 21:08:42 Lire l'article

Grand reportage - Ciudad Juarez, ville-purgatoire au pied du mur de Trump

Le magazine de la rédaction nous emmène aujourd’hui au Mexique, à Ciudad Juarez, une ville située à la frontière avec les États-Unis. Là-bas, des milliers de migrants se retrouvent forcés à une longue et dangereuse attente à quelques mètres de leur destination finale.  «Ciudad Juarez, ville-purgatoire au pied du mur de Trump», c’est un Grand reportage d'Alix Hardy.

2019-11-22 18:07:31 Lire l'article

Grand reportage - Migrants en Libye, les traces de la torture

Grand reportage vous emmène au contact de ces migrants, rescapés de la traversée meurtrière de la Méditerranée. RFI est allée rencontrer des survivants, ceux qui ont passé des semaines, des mois, parfois des années dans les centres de détention en Libye. Là-bas, ils ont dû tout supporter : humiliations, exploitation, violences extrêmes. Pour certifier les tortures qu’ils ont subies, mais aussi pour guérir les cicatrices qu’elles ont laissées, en Sicile, des professionnels de santé italiens ont appris à mettre des mots sur l’indicible. « Migrants en Libye, les traces de la torture », un grand reportage de Cécile Debarge.

2019-09-03 19:20:00 Lire l'article

Grand reportage - Irak: la vie sans papiers et sans droits des proches de l’État islamique

En Irak, les familles dont un membre a rejoint les rangs de l’État islamique sont-elles intentionnellement marginalisées par le gouvernement irakien? C'est ce que dénoncent aujourd'hui de nombreuses ONG et organisations de défense des droits de l'homme. Deux ans après la fin des conflits dans le pays, beaucoup de ces hommes, femmes, enfants, fichés «État islamique», car l'un de leurs proches a un jour rejoint l'organisation jihadiste, ne parviennent pas à obtenir des documents d'identité. Sans papiers, tout leur est refusé. Elle dénonce une mise au ban institutionnalisé, ce que les autorités réfutent. «Irak: la vie sans papiers et sans droits des proches de l’État islamique», un Grand reportage signé Lucile Wassermann.

2019-10-16 20:10:11 Lire l'article

Grand reportage - «Le Nord n'est pas la poubelle de Moscou»

« Moscou est un État à part, tous nos impôts partent là-bas. Ici on a la forêt, le pétrole, le gaz, on a beaucoup de richesses mais tout l'argent qu'on gagne part à Moscou.  Notre argent va à Moscou, et eux en échange, ils nous donnent leurs poubelles. » La crise des déchets ne cesse de prendre de l'ampleur à l'échelle de la planète. Mais en Russie, la situation devient intenable. Notamment dans la région de Moscou, où les décharges à ciel ouvert se multiplient. Pour éviter la saturation, les autorités ont donc décidé d'ouvrir une nouvelle décharge, mais à 1 000 kilomètres au nord de la capitale russe. Le projet suscite la colère des habitants de la région qui ont décidé de se mobiliser, du jamais vu dans le pays. « Le Nord n'est pas la poubelle de Moscou », un Grand reportage de Daniel Vallot.

2019-10-18 23:39:36 Lire l'article

Grand reportage - Lesotho, pionner africain du cannabis

Grand reportage vous emmène aujourd’hui dans l’un des plus petits royaumes d’Afrique, le Lesotho, territoire montagneux enclavé dans l’Afrique du Sud, qui est devenu en 2017, le premier pays africain à légaliser la culture du cannabis médicinal. Le cannabis, c’est presque une tradition. Depuis des siècles, le peuple Sotho fait pousser la marijuana, que l’on appelle localement la « matékoané » en langue Sotho. Le gouvernement en a fait l’un de ses axes de développement. «Le Lesotho, pionner africain du cannabis», un Grand reportage de Noé Hochet-Bodin. (Rediffusion du 9 septembre 2019)

2019-11-01 12:01:00 Lire l'article

Grand reportage - Montée des eaux: Venise peut-elle mourir?

Dans la nuit du 12 au 13 novembre 2019, les Vénitiens ont retrouvé leur ville submergée par les eaux. Les marées saisonnières, conjuguées aux changements climatiques, et une tempête qui s’est abattue sur la ville ont fait monter l'eau jusqu'à 1,87 mètre sur l'emblématique place Saint-Marc, du jamais vu depuis 1966. Deux personnes sont mortes sur l'Ile de Pellestrina, au sud de la lagune, et de nombreuses habitations se sont retrouvées inondées et des commerces détruits. Cet épisode «d'acqua alta» (de marée haute) exceptionnel a rappelé aux Vénitiens combien leur ville était vulnérable. Entre solutions pour sauver Venise, colère ou résignation des habitants, le destin d'une des plus belles villes du monde n'a jamais semblé aussi menacé.

2020-01-13 20:26:43 Lire l'article

Grand reportage - Il y a 40 ans, la chute de l’empereur Bokassa

Dans la nuit du 20 au 21 septembre 1979, l’empereur Bokassa 1er est évincé du pouvoir par l’ancien président David Dacko, un renversement fomenté dans le plus grand secret par la France. Paris ne supporte plus le comportement de plus en plus fantasque de cet homme qui s’est auto-proclamé empereur deux ans plus tôt. En cause notamment : son rapprochement avec la Libye et sa répression féroce de manifestations étudiantes. Retour donc sur cette nuit particulière du 20 juillet 1979, avec des acteurs centrafricains et français de l’époque.«Il y a 40 ans, la chute de l’empereur Bokassa», un Grand reportage de Charlotte Cosset et de Pierre Firtion.

2019-09-20 21:05:52 Lire l'article

Grand reportage - Sauvez la forêt, abandonnez la coca

En Bolivie, il y a les Andes et l’Amazonie. Plus de la moitié du territoire est couvert par le bassin amazonien. Des forêts tropicales que l’on a vues brûler, ces dernières semaines. Mais, les incendies ne sont pas le plus grand danger que courent les forêts boliviennes. Le pays fait partie des 10 nations aux taux de déforestation les plus élevés au monde, avec environ 300 000 hectares de forêt détruits par an. Les premiers responsables : l’élevage bovin et la culture du soja. Vient ensuite la petite agriculture. Et en Bolivie, on plante notamment de la coca ! Un arbuste qui produit une feuille très prisée pour des usages traditionnels, comme la mastication, mais aussi pour la fabrication de la cocaïne. La coca a atteint une valeur de production de plus de 400 millions de dollars dans le pays. Alors, dans certaines régions, cette plante est quasiment devenue une monoculture, rasant ainsi des milliers d’hectares de forêt. Comment lutter contre ce fléau, y a t-il des solutions pour que la coca ne soit pas aussi prédatrice ? Ce sont quelques-unes des questions qui se posent dans le pays. «Sauvez la forêt, abandonnez la coca», un Grand reportage d’Alice Campaignolle, réalisé grâce au Pulitzer Center On Crisis Reporting. 

2019-12-26 17:42:40 Lire l'article

Grand reportage - L’Uruguay rattrapé par l’insécurité

Grand Reportage vous emmène en Uruguay qui vote, ce dimanche 27 octobre 2019, pour renouveler son Parlement et élire son nouveau président. À la faveur de chiffres alarmants, le thème de l’insécurité s’est imposé dans la campagne. Pour la première fois depuis le retour de la démocratie en 1985, les militaires apparaissent de nouveau comme un recours sur le terrain, et dans les urnes. Un retour dans le paysage politique qui génère un grand mouvement de contestation, et qui ravive les souvenirs de la dictature.«L’Uruguay rattrapé par l’insécurité», un Grand reportage de Théo Conscience.

2019-10-24 23:33:34 Lire l'article

Grand reportage - Bolivie: la crise politique réveille les tensions raciales

La démission du président Evo Morales et la transition houleuse qui a suivi, ont révélé, en pleine lumière, les fractures de la société bolivienne. Même si la société a évolué depuis 2006, les conflits de classe et les tensions raciales n’ont pas disparu durant les mandats du premier chef d’État indigène du continent. Ce dernier s’était fait le champion de l’inclusion des peuples autochtones.   Grand reportage signé Marie Normand.Réalisation : Pierre Chaffanjon.

2019-12-02 21:15:30 Lire l'article

Grand reportage - Villages de réfugiés en Calabre, la fin d’un modèle? (Rediffusion)

Sauver des villages abandonnés en intégrant des demandeurs d’asile : c’est le pari fait par plusieurs villages de Calabre, certains dès la fin des années 90. Surnommée « la ville des migrants », la localité de Riace a notamment accueilli jusqu’à 600 personnes, pour quelque 2 000 habitants. Une expérience brutalement interrompue en octobre 2018 avec l’arrestation du maire de la ville, Domenico Lucano. Mis en examen à la suite de soupçons d'aide à l'immigration illégale et d’irrégularités dans l’octroi de subventions, il est depuis assigné à résidence hors de Riace. À trois kilomètres de là, la localité de Camini accueille toujours 90 personnes étrangères, majoritairement des réfugiés syriens, et multiplie les projets. Un modèle aujourd’hui en sursis, alors que l’actuel système de protection pour demandeurs d’asile et réfugiés se termine à la fin de l’année.Un grand reportage de Pauline Bandelier.

2019-12-20 18:47:17 Lire l'article

Grand reportage - Les langues autochtones de Guyane, entre disparition et vitalité

2019 : année internationale des langues autochtones, nous dit l'Unesco. L'occasion de mettre en avant ces langues qui ont résisté aux vagues de colonisation. Des langues souvent menacées et que les instances internationales nous appellent aujourd'hui à préserver au nom de la diversité linguistique. Chacune témoigne en effet d'un rapport unique au monde.La France aussi compte des langues autochtones. En Guyane, département d'Amazonie, sept langues amérindiennes ont résisté à quatre siècles de colonisation francophone. Longtemps minorées, parfois interdites, certaines de ces langues renaissent et accompagnent aujourd'hui le réveil politique et culturel des Amérindiens de Guyane.

2019-11-06 19:52:02 Lire l'article

Grand reportage - Cuba: la diplomatie médicale sur la défensive

À Cuba, plus de 9 000 médecins ont été rapatriés en 2019. Des médecins en mission à l’étranger et qui représentaient la première entrée de devise dans le pays.Au Brésil d’abord, puis en Équateur et en Bolivie, le rapatriement des médecins cubains apparaient comme une illustration des changements idéologiques à l’oeuvre en Amérique latine. Dans les couloirs de l’École latino-américaine de médecine, l’uniforme est de rigueur et l’espagnol domine, mais il n’est pas rare d’entendre des gens parler en français ou en vietnamien. Julie Kouakou n’imaginait pas, il y a quelques années, porter la blouse blanche dans l’enceinte de cette université. Quand elle a su qu’une bourse était accessible pour étudier la médecine à La Havane, la jeune femme n’a pas hésité à quitter Abidjan et sa famille durant sept ans. En Côte d’Ivoire, « étudier la médecine coûte excessivement cher », explique Julie. Mais comme dans de nombreux pays africains, Cuba offre une bourse chaque année à un étudiant. « C’est une véritable chance pour moi d’avoir été sélectionné », s’étonne encore Julie, qui a toujours rêvé de devenir médecin. L’étudiante, qui a gardé son foulard africain sur la tête, a d’abord, comme les autres non hispanophones, passé une année à apprendre l’espagnol avant de commencer la médecine. « La bourse nous offre l’hébergement, la nourriture, l’école et un peu d’argent à la fin du mois, 100 pesos cubains, soit l’équivalent de 4 dollars, cela n’est pas beaucoup, mais ça me suffit », dit-elle en souriant. Pour les étrangers qui ne bénéficient pas d’une bourse, il faut compter entre 50 000 et 70 000 dollars pour le diplôme de médecine cubain. Mais pour la majorité, ces études sont gratuites, un coût que Cuba peut assumer grâce à ses coopérations médicales à l’étranger. Ces coopérations ont rapporté 6,4 milliards de dollars en 2018, mais elles sont aussi critiquées et mises à mal, car elles ne représentent plus la première entrée de devise dans le pays. Pour ÉLAM (École latino-américaine de médecine), c’est un coup dur. Plus de 9 000 médecins cubains sont rentrés au pays, ces dernières années. Pour autant, cela ne semble pas, pour l’instant, affecter le rêve des étudiants. Tous les ans, 1 000 jeunes intègrent une nouvelle promotion. Une médecine au nom de la solidarité Si la vue sur la mer et les palmiers invitent plus au farniente qu’à l’anatomie, il n’en est rien. Les étudiants viennent de loin pour devenir médecins grâce à l’ÉLAM. Une école que l’on appelle ici « de science et de conscience ». Et le regard vers l’avenir du « comandante » qui s’affiche sur les murs de l’école rappelle ces étudiants à leur devoir. « Des médecins disposés à travailler où l’on a besoin d’eux, dans les coins les plus reculés du monde, où d’autres ne souhaitent pas exercer ». Cela fait partie des quelques phrases du discours d’inauguration en 1998 de Fidel Castro qui sont affichées ici. « À l’ELAM, les étudiants disent qu’ils sont les petites Nations unies », plaisante le professeur d’humanité Josué Gomez, qui aime à rappeler que 29 000 étudiants de plus d’une centaine de pays ont été formés à l’ÉLAM. À l’école, les difficultés matérielles et économiques que rencontre Cuba se ressentent, mais elles ne doivent pas être un frein, disent les professeurs. Pour Josué Gomez, le prix que Cuba paye au quotidien à cause du blocus économique imposé par les États-Unis est difficile à payer, mais « les conditions dans lesquelles les Cubains ont évolué depuis des années et les carences matérielles ne doivent pas être un obstacle pour poursuivre notre solidarité internationale ». Malgré le manque de moyens, de médicaments et les conditions précaires dans lesquelles s’exerce la médecine à Cuba, les étudiants voient aussi ici de nombreuses ressemblances avec leur pays d’origine, où ils exerceront à l’avenir, et l’enseignement de la médecine se fait sur le terrain, avec une pratique dès la première année en hôpital. L’ÉLAM se situe en bord de mer, à quelques kilomètres à l’ouest de La Havane, dans ces imposants et vieillissants bâtiments blanc et bleu, les blouses blanches ont remplacé l’uniforme vert olive, d’il y a 20 ans. Le campus de l’ÉLAM se situe sur l’ancienne base de la marine cubaine, cédée à la médecine internationaliste. Une médecine qui n’est pourtant pas reconnue partout dans le monde. Les étudiants qui sortent de l’ÉLAM doivent parfois faire valider leur diplôme dans leur pays et nombre d’entre eux, après six années d’études gratuites à Cuba, partent se spécialiser aux États-Unis ou au Canada afin d’obtenir une qualification reconnue. Les étudiants viennent à Cuba pour l’image qu’a le pays en matière de santé, beaucoup assurent que la médecine cubaine est la meilleure du monde, mais ils sont aussi conscients qu’il leur faudra travailler plus que les autres pour être reconnus. (Tout comme les médecins cubains en mission à l’étranger à qui il a parfois été demandé de repasser des examens avant d’exercer). Ce manque de reconnaissance, les Cubains n’aiment pas le commenter, mais pour le professeur Josué Gomez, il s’agit surtout « de questions économiques et politiques qui rendent difficile l’insertion des jeunes formés à Cuba, des médecins qui sortent d’ici avec la vocation et la plus grande volonté de transformer la réalité de leur pays ». Ici, on préfère mettre en avant les histoires de ces médecins formés à l’ÉLAM. Comme c’est le cas de ceux, arrivés les premiers au Pakistan après le tremblement de terre de 2005, ceux qui sont restés des mois dans les communautés indigènes d’Amazonie, ou encore ceux qui ont sauvé des vies, il y a dix ans en Haïti après le séisme. Les étudiants prennent rapidement conscience de ces réalités en arrivant à l’ÉLAM et leur formation va en ce sens. Une formation, mais aussi un tremplin idéologique Mais si l’étude de la médecine occupe les journées des étudiants, l’école est aussi une caisse de résonance des idéologies progressistes et humanistes de certains étudiants. Une quarantaine d’entre eux sont issus de l’ex-guérilla des FARC, après la signature à La Havane des accords de paix entre le gouvernement colombien et les FARC, Cuba a ouvert des places supplémentaires aux Colombiens. Ils ont donc quitté les armes pour venir étudier la médecine. C’est le cas d’Antonia Simon. Piercing au nez et aux oreilles, les cheveux attachés derrière une épaisse frange, l’étudiante ex-guérillero de 36 ans explique que l’ÉLAM lui permet de poursuivre son travail politique. « Ici la majorité des étudiants sont issus d’une organisation, d’un parti ou d’un mouvement progressiste ou de gauche dans leur pays. Cuba, pays socialiste, nous permet en tant qu’étudiants en médecine d’avoir une responsabilité et de nous former aussi comme des leaders et représentants politiques de nos organisations respectives dans nos pays ». À La Havane, l’ÉLAM poursuit donc la mission de la coopération médicale à l’étranger. Si des milliers de médecins cubains ont dû rentrer au pays après diverses accusations d’ingérence politique, des milliers d’étudiants sont formés chaque année sous la bannière de la diplomatie médicale cubaine.

2020-01-17 23:24:36 Lire l'article

Grand reportage - Gaza: vers une catastrophe écologique?

Il y a quelques années, l’ONU a prédit que la bande de Gaza pourrait devenir invivable en 2020. Pourtant, plus de deux millions de personnes habitent toujours dans ce petit territoire palestinien, sans eau potable naturelle, avec un accès limité à l’électricité, cernés par les déchets et une mer polluée. Victime de la surpopulation, du manque d’espace et l’épuisement des ressources, la bande de Gaza subit une crise environnementale majeure qui est une véritable bombe à retardement. Gaza: vers une catastrophe écologique ? Un Grand Reportage de Marine Vlahovic.

2020-01-14 21:30:44 Lire l'article

Grand reportage - Argentine: les petites et moyennes entreprises de Cordoba dans la tempête de la crise économique

En Argentine, les péronistes Alberto Fernandez et Cristina Fernandez de Kirchner font leur retour à la Maison Rose.   L'ancien chef de cabinet des époux Kirchner : dans le Bureau du président, l'ancienne chef d'État : à la vice-présidence. Élus dès le premier tour, ils font face à un défi de taille : sortir le pays de la crise économique.Le peso a dégringolé cette année 2019. L'inflation dépasse les 50%... et plus d'une personne sur trois est pauvre. Dans ce contexte, l'équation est difficile aussi pour les nombreuses PME. «Argentine : les petites et moyennes entreprises de Cordoba dans la tempête de la crise économique». Un Grand reportage de Pauline Gleize.   ►Pour aller plus loinTrois questions à Marcos Cohen Arazi, économiste spécialiste des PME à l'Ieral, (l'Instituto de Estudios sobre la Realidad Argentina y Latinoamericana). Il analyse l'impact de la crise sur les petites et moyennes entreprises.

2019-11-08 22:37:31 Lire l'article

Grand reportage - Sikkim, l’État indien à l’agriculture 100% biologique

Peut-on se passer de pesticides et d’engrais chimiques ? En Occident, le débat sur le glyphosate divise les agriculteurs, et certains Européens vont jusqu’à dire qu’il serait trop difficile d’éliminer tous ces intrants chimiques des champs. Pourtant, le tout biologique est possible: en Inde, un État régional, le Sikkim, a interdit, depuis 4 ans, l’utilisation de tout pesticide ou engrais chimique. La production n’a presque pas souffert, les produits sont bien meilleurs et surtout, les consommateurs en raffolent.Sikkim, l’État indien à l’agriculture 100% biologique, un Grand reportage de Sébastien Farcis. 

2019-12-05 13:13:21 Lire l'article

Grand reportage - En Égypte: pas de quartier pour les pauvres

Après avoir été longtemps reportés les chiffres officiels de la pauvreté en Egypte ont finalement été publiés cet été (2019). 32,5% de la population égyptienne vit sous le seuil de la pauvreté. C’est quasiment 5% de plus qu’il y a 4 ans. (cf. 27,8%). La stabilité économique était pourtant l’un des engagements d’Abdel Fattah el Sissi, élu président de la République en 2014. Le mécontentement gagne, mais au pays des Pharaons, la critique est interdite sous peine de répression féroce.«En Égypte : pas de quartier pour les pauvres», un Grand reportage de Nadia Blétry.

2019-10-15 20:38:57 Lire l'article

Grand reportage - 70ème anniversaire de la République populaire de Chine

La Chine célèbre, ce mardi, le 70e anniversaire de la République populaire de Chine. C’était le 1er octobre 1949, Mao proclamait la naissance de la Chine communiste place Tiananmen. Des témoins se souviennent.

2019-09-30 18:36:02 Lire l'article

Grand reportage - Prague 1989, du matraquage des étudiants à la révolution de velours

Le 17 novembre 2019 va marquer le trentième anniversaire de la révolution de Velours à Prague. Quelques jours après la chute du Mur de Berlin, la violente répression d’une manifestation étudiante a été suivie par une forte mobilisation populaire contre le régime communiste tchécoslovaque, qui a fini par céder. Retour sur ces journées historiques de 1989, avec les récits de plusieurs témoins de l’époque qui ont directement participé aux évènements, ou les ont suivis d’un peu plus loin.C’est le Grand Reportage du jour, signé par notre correspondant à Prague Alexis Rosenzweig.

2019-11-11 17:33:09 Lire l'article

Grand reportage - Violences conjugales, paroles de victimes

En France, chaque année, près de 270 000 femmes sont victimes de violences, qui peuvent aller jusqu’au meurtre : tous les deux à trois jours, une femme est assassinée par son conjoint ou son ex-conjoint. Et la situation va en s’aggravant : 132 femmes ont été tuées depuis le début de l’année 2019, selon le collectif féministe « NousToutes », c’est plus que durant toute l’année 2018. Le gouvernement a décidé d’agir : il tient depuis le début du mois de septembre et jusqu’à fin novembre 2019 un « Grenelle des violences conjugales », une grande consultation qui réunit ministres, associations, familles de victimes.RFI donne la parole à ces femmes qui ont subi ou subissent ces violences, à leurs familles, aux militantes. « Violences conjugales, paroles de victimes » : c’est un Grand Reportage de Christophe Paget.

2019-11-12 19:17:51 Lire l'article

Grand reportage - Villages de réfugiés en Calabre, la fin d’un modèle?

Sauver des villages abandonnés en intégrant des demandeurs d’asile : c’est le pari fait par plusieurs villages de Calabre, certains dès la fin des années 90. Surnommée « la ville des migrants », la localité de Riace a notamment accueilli jusqu’à 600 personnes, pour quelque 2 000 habitants. Une expérience brutalement interrompue en octobre 2018 avec l’arrestation du maire de la ville, Domenico Lucano. Mis en examen à la suite de soupçons d'aide à l'immigration illégale et d’irrégularités dans l’octroi de subventions, il est depuis assigné à résidence hors de Riace. À trois kilomètres de là, la localité de Camini accueille toujours 90 personnes étrangères, majoritairement des réfugiés syriens, et multiplie les projets. Un modèle aujourd’hui en sursis, alors que l’actuel Système de protection pour demandeurs d’asile et réfugiés se termine à la fin de l’année. Un Grand reportage de Pauline Bandelier.

2019-09-18 17:46:46 Lire l'article

Grand reportage - Quand l’Australie brûle

En Australie, les incendies font rage depuis cinq mois. Des feux d’une ampleur sans précédent qui ont déjà fait 27 morts, des milliers de sans-abris et brûlé 10 millions d’hectares de forêt. Quelles en sont les causes ? Quelles conséquences pour les hommes, l’agriculture, la faune sauvage ? Murielle Paradon s’est rendue dans la région de Port-Macquarie, à 400 km au nord de Sydney.Elle a suivi les pompiers qui luttent contre le feu, a rencontré des sinistrés qui ont tout perdu, des agriculteurs qui se battent contre les effets de la sécheresse et des incendies…sans oublier ceux qui soignent les koalas, dont le sort a ému le monde entier. ►À lire aussi : L’Australie dévastée par les incendies: le réchauffement du climat en question

2020-01-15 18:58:50 Lire l'article

Grand reportage - Une jeunesse palestinienne en exil

C’est une grande inconnue des statistiques officielles car au Proche-Orient, la démographie, c’est la guerre. Pourtant, l’émigration des jeunes Palestiniens de Gaza, mais aussi de Cisjordanie, s’accélère ces dernières années. Pris en tenaille entre la crise économique et la permanence de l’occupation israélienne, mais aussi la désintégration du mouvement national palestinien, ils sont de plus en plus nombreux à faire le choix de l’exil. Un choix qui n’est jamais anodin. 

2019-09-17 19:09:45 Lire l'article

Grand reportage - La souffrance psychique des migrants, la grande oubliée

C’est une souffrance qui ne se voit pas. Pourtant, elle est bien réelle : la souffrance psychique des migrants. Les exilés seraient deux fois plus touchés par ces blessures invisibles que le reste de la population. Des blessures dues à leur histoire dans leur pays, leur parcours, souvent périlleux et difficile, et aggravées par les conditions de vie une fois en France. Pour les associations d’aide aux migrants, la santé mentale est un enjeu de santé publique pas assez pris en compte aujourd’hui. Cliquez pour lire le webdocumentaire RFI «Les morsures de l'exil»

2020-01-01 13:17:17 Lire l'article

Grand reportage - Venezuela: les oubliés de la migration

Le Venezuela vit la pire crise migratoire de son histoire. Selon l’OIM, l’Organisation internationale des migrations, au moins 4,6 millions de Vénézuéliens ont quitté leur pays depuis 2015. Ils fuient la crise économique et une inflation stratosphérique estimée par le FMI à 200 000 % en 2019. Et comme il ne s’agit pas d’un pays en guerre, la plupart de ces migrants laissent leur famille au Venezuela et tentent de leur envoyer de l’argent. Cela crée toute une génération d’enfants et de personnes âgées qui sont « laissés derrière », avec le sentiment d’être abandonnés dans leur propre pays. Au Venezuela, les oubliés de la migration, un grand reportage de Benjamin Delille.

2019-11-26 19:36:09 Lire l'article